Lexique

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

A

Additifs ou Adjuvants

Substances incorporées à faible dose dans les peintures pour modifier certaines propriétés. Les algicides et les fongicides améliorent par exemple la résistance aux algues et aux moisissures.

Adhérence

Capacité d'une peinture ou d'un produit d'étanchéité à s'accrocher à la surface du matériau. L'adhérence est sans doute une des propriétés les plus importantes pour un revêtement.

Adhérence humide

L'adhérence humide est un concept technique de la peinture décorative. Il s'agit de l'adhérence sur support humide et/ou en atmosphère humide. Il est très intéressant car il autorise certains procédés plastiques par modification du support. L'eau annulera temporairement, localement ou globalement, l'adhérence de la peinture à l'huile. Pendant ce temps, des choses deviennent possibles.

Aérographe

L'aérographe est une méthode de peinture qui est basée sur le même principe que celui du pistolet à peinture utilisé par les carrossiers.

Aérosol

Un aérosol est une particule, solide ou liquide, en suspension dans un milieu gazeux.

Anticorrosion

Qualifie les revêtements utilisés pour protéger le métal contre l'oxydation.

Antigraffiti

Revêtements muraux qui permettent le nettoyage des inscriptions faites avec des peintures aérosols ou des feutres sans altérer le support.

B

Béton

Béton est un terme générique qui désigne un matériau de construction composite fabriqué à partir de granulats (sable, gravillons) agglomérés par un liant.

Le liant peut être « hydraulique » (car il fait prise par hydratation ; ce liant est couramment appelé ciment) ; on obtient dans ce cas un béton de ciment couramment utilisé. On peut aussi utiliser un liant hydrocarboné (bitume), ce qui conduit à la fabrication du béton bitumineux. Le coulis est un mélange très fluide de ciment et d'eau. Enfin, lorsque les granulats utilisés avec le liant hydraulique se réduisent à des sables, on parle alors de mortier (sauf si l'on optimise la courbe granulaire du sable et dans ce cas on parle de béton de sable). Le béton frais associé à de l'acier permet d'obtenir le béton armé qui est un matériau de construction courant.

Brillance

La brillance ou pouvoir de réflexion d'un revêtement. Les peintures mates n'ont pas de brillance ; les peintures brillantes ont un brillant très visible. Les peintures semi-brillantes et satinées sont intermédiaires.

C

Charges

Elles sont essentiellement de nature minérale sont utilisées pour augmenter l'extrait sec et l'épaisseur du film. Contrairement aux pigments elles n'apportent pas d'opacité ni de couleur. Elles sont aussi employées pour améliorer la matité du film. Parmi les charges les plus communes, on trouve les kaolins, les carbonates de calcium et les silices.

Chaux

Liant obtenu par calcination du calcaire. On distingue les chaux aériennes qui durcissent sous l'action du gaz carbonique et les chaux hydrauliques qui durcissent sous l'action de l'eau.

Ciment

Le ciment (du latin caementum, signifiant pierre non taillée) est une matière pulvérulente formant avec l'eau ou avec une solution saline une pâte plastique liante, capable d'agglomérer, en durcissant, des substances variées. Il désigne également, dans un sens plus large, tout matériau interposé entre deux corps durs pour les lier.

C'est une gangue hydraulique durcissant rapidement et atteignant en peu de jours son maximum de résistance. Après durcissement, cette pâte conserve sa résistance et sa stabilité, même sous l'eau. Son emploi le plus fréquent est sous forme de poudre utilisée avec de l'eau pour agréger du sable fin et des graviers (granulats) pour donner le béton.

Coalescence

Etape critique du séchage d'une peinture acrylique. Les particules de résine acrylique dispersées dans l'eau fusionnent entre elles pour former un film continu.

Cordage

Défaut apparaissant principalement lors de l'application d'une peinture à la brosse et persistant après le séchage de celle-ci. Stries, traits ou trainées de brosse qui affectent le tendu du feuil.

Couche d'impression (primaire)

Première couche d'un système de peinture qui est généralement appliquée directement sur le support (bois, plâtre, ciment, enduits, vielles peintures…). Cette couche pénètre, fixe et isole les supports pulvérulents, poreux. Elle permet l'accrochage entre le subjectile et les couches de finition et elle limite les embus.

Couche de finition

La dernière couche de peinture. Généralement appliquée sur une sous-couche ou couche de préparation.

Couleur primaire

Une couleur primaire ou élémentaire est une couleur dont le mélange avec ses homologues permet de reproduire une grande palette de couleurs — théoriquement l'ensemble des couleurs visibles. Pour la synthèse additive, les couleurs primaires sont le rouge, le vert et le bleu ; pour la synthèse soustractive, il s'agit du magenta, du cyan et du jaune.

Couleur secondaire

Une couleur secondaire est une couleur obtenue par le mélange de deux couleurs primaires.

COV

Les composés organiques volatils, ou COV sont des composés organiques (hydrocarbures, composés constitués de carbone et d'hydrogène) pouvant facilement se trouver en sous forme gazeuse dans l'atmosphère. Ils peuvent être d'origine anthropique (raffinage, évaporations de solvants organiques, imbrûlés…) ou naturelle (émissions par les plantes).

D

Décapant

Produit chimique qui ramollit, dissout et dégrade un revêtement (peinture, vernis, cire, colle…) et facilite son élimination. Permet le nettoyage de façades d'immeubles, de sols, de bois, de métaux…

Décennale

Garantie obligatoire de 10 ans à compter de la réception de la construction couvrant les dommages compromettant sa solidité ou qui le rendent impropre à sa destination.

Diluant

Liquide volatil incorporé dans une peinture en cours de fabrication ou au moment de l'emploi pour faciliter l'application. L'eau est le diluant utilisé dans les peintures émulsion, alors que les essences minérales et le white spirit sont utilisés dans les revêtements à base de solvant.

DTU

Documents techniques Unifiés. Dossier servant de référence pour l'usage et la mise en œuvre des matériaux.

E

Egrenage

Opération qui consiste à enlever en les grattant les aspérités se trouvant sur une surface avant mise en peinture (par exemple des projections de plâtre ou d'enduit).

Enduit de bouchage

Poudre à mélanger à de l'eau ou produit prêt à l'emploi généralement utilisé pour boucher de grosses fissures.

Enduit de lissage

Les enduits de lissage permettent d'égaliser et de lisser plaques de plâtre et vieux fonds par exemple.

Epoussetage

Faire disparaître les matériaux pulvérulents ou la poussière de la surface du support. Suit généralement l'égrenage.

Extrait sec

Matières non-volatiles, entrant dans la composition d'un revêtement, c'est-à-dire les ingrédients qui après séchage constituent le film, principalement les pigments, les charges et les liants.

F

Feuil

Revêtement ou film continu résultant de l'application d'une ou plusieurs couches de peinture.

FFB

Fédération Française du Bâtiment

Fixateur

Produit très liquide, généralement transparent, qui sert à fixer les particules pulvérulentes et à durcir les surfaces.

Fongicide

Produit qui empêche le développement des mousses, lichens et champignons.

G

Glycérophtalique

Résine obtenue à partir du glycérol, qui sert notamment à fabriquer certaines peintures. Cette résine est caractérisée par une bonne brillance et un bon tendu.

Gomme-laque

La gomme-laque est une laque issue de la sécrétion d'une cochenille asiatique, Coccus lacca. La résine obtenue est de couleur jaune/rouge-ambrée, généralement fournie sous la forme de paillettes que l'on dissout dans de l'alcool à 95°. Le mélange obtenu peut ensuite être utilisé en ébénisterie ou en lutherie pour vernir le bois. Le vernis au tampon est la technique la plus couramment employée avec la gomme-laque. D'autres applications sont l'industrie alimentaire, pharmaceutique, la fabrication de colles ou d'encres. La gomme-laque était autrefois utilisée comme plastique naturel afin de confectionner divers objets.

Grammage

Poids de peinture déposée au mètre carré.

Granulat

Le granulat est un fragment de roche, d'une taille inférieure à 125 mm, destiné à entrer dans la composition des matériaux destinés à la fabrication d'ouvrages de travaux publics, de génie civil et de bâtiment.

H

Huile de lin

L'huile de lin est tirée des graines de lin cultivé. C'est l'huile siccative la plus utilisée. La siccativité d'une huile, c'est-à-dire son aptitude à sécher en présence de l'oxygène de l'air, est d'autant plus marquée que le nombre d'insaturations présentes dans la structure de l'huile est élevé.

Hydrofuge

Produit qui empêche la pénétration de l'eau à l'intérieur des matériaux poreux.

I

Imprégnation

Pénétration d'un produit en profondeur dans un matériau.

Impression

Première couche de peinture dont la fonction est de pénétrer, fixer et isoler les supports pulvérulents et poreux. L'impression ou primaire rend le support homogène, propre à recevoir des couches intermédiaires et de finition.

K

Kaolin

Les kaolins sont des argiles blanches, friables et réfractaires, composées principalement de kaolinite. Ils sont utilisés comme charge dans les peintures d'intérieur.

L

Laque

La laque naturelle est un latex extrait de divers arbustes de la famille des Térébinthacées, différents selon les régions. La laque est une matière qui en séchant forme un revêtement solide, imperméable et résistant aux intempéries.

Lasure

Une lasure est un produit pour matériaux poreux (bois, bétons…), non générateur de film (on dit aussi non-filmogène). On l'oppose donc aux vernis et peinture. La principale différence, vient du fait de la microporosité du film obtenu. Une peinture ou un vernis aura un effet bloqueur du support, ce qui peut provoquer en extérieur un écaillage du film. Une lasure, de part sa composition laissera un bon échange se faire entre le support et l'atmosphère, ce qui permettra au matériau de pouvoir respirer, et évitera ainsi les écaillages. L'entretien s'en trouve grandement facilité, puisque plus besoin de décapage, un bon égrenage convient dans la plupart des cas, puisqu'une lasure aura tendance à fariner dans le temps. C'est d'ailleurs cette perception qui nous permet de savoir s'il est temps de procéder à une rénovation. Les avantages des lasures sont notamment de :

- préserver l'aspect du matériau, notamment la surface veinée des bois ;
- permettre une circulation plus ou moins importante d'humidité ;
- ne pas avoir d'effet d'écaillage avec le temps…

Les lasures servent à colorer, protéger contre des agressions diverses (parasites, effets de la lumière, humidité). Elles peuvent être constituées de toutes sortes d'ingrédients. Il en existe à base de matières grasses (huiles), et d'autres utilisent des résines, qui en séchant, polymérisent localement, en créant une sorte de « farine ».

Lessivable

Capacité d'un revêtement à résister au lessivage ou au lavage abrasif sans altération d'aspect.

Liant

Un liant est un produit liquide qui agglomère des particules solides sous forme de poudre. Dans le domaine de la peinture, il permet au pigment d'une peinture de coller sur le support.

Par exemple ce peut être l'huile de lin (peinture à l'huile), la gomme arabique (aquarelle ou gouache), une résine alkyde, acrylique, ou vinylique pour les peintures du même nom, mais aussi tout simplement de l'œuf (Tempera).

M

Maître d'œuvre

Qui est chargé par le maître d'ouvrage de concevoir et suivre un chantier ainsi que de coordonner les différents corps d'état.

Marouflage

Le marouflage consiste à fixer une surface peinte légère sur un support plus rigide avec de la colle forte dite maroufle qui durcit en séchant. C'est une opération particulièrement utilisée en peinture d'art pour fixer une feuille de papier ou une toile peinte sur une autre toile dite de support destinée à l'encadrement, sur un panneau de bois ou sur un mur. Ce procédé peut bien entendu s'appliquer à toute autre œuvre graphique.

Le marouflage permet de renforcer et d'aplatir le canevas de l'original qui, à cause de l'encre ou de la peinture, peut être gondolé mais le marouflage peut aussi précéder l'exécution de l'œuvre, on parle alors de peinture ou dessin sur toile ou papier marouflé(e).

La technique du marouflage est attestée depuis 3000 ans et a beaucoup évolué. Elle consiste en général à appliquer une couche de colle à la fois sur le support et au dos de la peinture, cette dernière est ensuite pressée, par exemple au moyen d'un rouleau, de façon à éliminer les bulles d'air qui auraient pu se loger entre les deux surfaces.

Mastic

Le mastic est une matière issue de la sève du lentisque, arbuste méditerranéen, et est utilisée pour la réalisation d'une gomme à l'odeur prononcée.

Dans l'industrie, c'est un matériau qui sert à stabiliser d'autres matériaux durs et/ou coupants qui pourraient autrement se briser s'ils étaient trop proches les uns des autres. Il est notamment utilisé par les vitriers.

Mater

Poncer une peinture ou un support de manière à diminuer le brillant.

Médium

En peinture, le médium est une préparation utilisée pour diluer les pigments afin de leur permettre de se fixer sur le support de peinture.

Il peut être huileux, acrylique, vinylique, synthétique, … On peut réaliser par exemple de la peinture ayant comme médium le jaune d'œuf. Une des règles avec les médiums (liants) consiste à toujours superposer les couches grasses sur les maigres ce qui assurera une stabilité dans le temps à l'œuvre. Ainsi il est possible de faire des fonds à l'acrylique et de finir les détails à la peinture à l'huile (plus grasse) avec ses qualités chromatiques intenses.

Mortier

Le mortier est le mélange d'un liant (la chaux par exemple) et d'agrégats (le sable par exemple) avec de l'eau. Il est utilisé en maçonnerie comme élément de liaison, de scellement ou comme enduit.

N

Nuancier

Un nuancier est un catalogue définissant visuellement un ensemble plus ou moins limité de couleurs dont chacune est reproduite sur un support (papier, métal) accompagnée d'un identifiant (code) unique.

Principaux nuanciers génériques européens :

- RAL
- Pantone
- NCS (Natural Color System)
- BS (British Standards dont BS4800, BS5252, BS2660, BS 381 C)

O

Opacité

Aptitude d'une peinture à masquer le support.

P

Peinture à l'huile

La peinture à l'huile est un médium de peinture, qui utilise un mélange de pigments et d'huile siccative, permettant d'obtenir une pâte plus ou moins consistante. L'huile utilisée est généralement l'huile de lin ou l'huile d'œillette.

La peinture à l'huile sèche plus lentement que la peinture acrylique et permet de mieux mélanger les couleurs ou de récupérer plus facilement un défaut.

Ce que l'on appelle séchage, est en réalité une oxydation de l'huile qui durcit, sans changer l'aspect de l'œuvre, et en quelque sorte, emprisonne les pigments et permet la conservation de la peinture.

Il est également possible d'obtenir des effets de matière ou de reliefs avec une pâte assez consistante. L'utilisation d'une spatule appelée aussi couteau permet par exemple d'obtenir du relief et d'augmenter ainsi la matière de l'œuvre.

Peinture acrylique

La peinture acrylique est un médium de peinture utilisant des pigments traditionnels mélangés à des résines synthétiques. Elle a été inventée au Mexique au milieu du XXe siècle par des chimistes de l'Institut National Polytechnique de Mexico et mise sur le marché en 1950. Elle apparaît en France dans les années 1960.

Elle a l'avantage de se diluer à l'eau et de sécher très vite, ce qui permet de travailler plus rapidement les différentes couches mais aussi d'être très solide et indélébile. Ainsi, une peinture acrylique sèche macule irrémédiablement un support. On ne pourra la nettoyer qu'avec des solvants puissants.

Pigment


Le pigment est une substance colorée généralement insoluble dans le milieu se fixant à la surface de la surface sur laquelle on l'applique, contrairement aux teintures qui pénètrent dans les fibres.

Les pigments sont généralement broyés très finement avant d'être mis en suspension dans un liant, liquide, plus ou moins fluide, ou visqueux, pour obtenir les peintures, les enduits, ou les encres.

Polymère

Produit résultant d'une réaction entre plusieurs molécules de masse moléculaire faible appelées monomères.

Le développement des polymères synthétiques a permis la fabrication des plastiques, des caoutchoucs, des fibres et des résines synthétiques pour peinture.

Pouvoir couvrant

La capacité d'une peinture à masquer, à cacher la surface sur laquelle elle est appliquée. Le pouvoir couvrant est fourni par le pigment de la peinture et dépend du taux de pigment, de l'épaisseur d'application et de l'étalement de la peinture.

Primaire

La première couche appliquée sur un support. Généralement pigmenté, le primaire permet une meilleure adhérence du système de peinture sur le support.

Q

Qualibat

Organisme de qualification et de certification des entreprises du bâtiment.

R

Reprise

Défaut de raccord d'un revêtement sur des surfaces peintes à des moments différents. Peut-être dû à un séchage trop rapide.

Résine

Matière naturelle ou synthétique utilisée comme liant dans une peinture.

S

Sablage

Nettoyage d'une façade par projection de sable et d'eau sous pression.

Salpêtre

Salpêtre et sels minéraux en concentration sont des effets secondaires des remontées d'humidité par capillarité dans les matériaux.

Le salpêtre se présente sous la forme de fibres blanches, des poils blancs. Le salpêtre est le résidu du développement de bactéries qui se nourrissent de l'ammoniac provenant de l'eau du sol et du carbonate de potassium contenu dans les murs. La transformation se termine au contact de l'oxygène de l'air pour former le nitrate de potassium ou « salpêtre ». On voit souvent ces fibres blanches dans les bâtiments anciens qui ont abrité des animaux, l'ammoniac est présent dans l'urine. Les sels minéraux se présentent sous forme solide de couleur blanche. Le salpêtre et les sels minéraux sont présents dans toute l'épaisseur des murs anciens humides et concentrés à la surface des matériaux.

Sec au toucher

Etat de séchage d'un revêtement pour lequel il a suffisamment durci pour pouvoir être légèrement touché sans adhérer au doigt.

Solvant

Les solvants permettent d'ajuster la viscosité de la peinture. Après l'application ils s'évaporent pendant que le film de peinture durcit. Le white spirit est le solvant usuel des peintures décoratives même s'il tend à être remplacé par des versions sans odeur beaucoup plus confortables à utiliser. L'eau n'est pas un solvant mais plutôt un diluant. Les résines utilisées dans les peintures en phase aqueuse ne sont pas dissoutes mais simplement dispersées sous forme de petites particules dans l'eau.

Sous-couche

Première couche de peinture, le plus souvent pigmentée, appliquée sur une surface. Elle peut être destinée à apporter une adhérence adéquate entre le support et les couches suivantes, ou pour en améliorer l'uniformité. Certaines empêchent la corrosion du support, d'autres préviennent la décoloration de la couche de finition.

Stuc

Le stuc est un mélange de chaux, de plâtre, ou de chaux et plâtre. Les charges peuvent être le sable ou la poudre de marbre. On y trouve aussi des colles animales ou végétales, éventuellement armées de cheveux ou de treillis. Le stuc est un enduit teinté dans la masse dont la technique ancestrale remonte à l'antiquité.

Subjectile

Désigne la surface sur laquelle la peinture va être appliquée. Synonyme de support ou fond.

T

Teinte

Une teinte est la forme pure d'une couleur, c'est-à-dire sans adjonction de blanc ou de noir qui permettent d'obtenir ses nuances. Les teintes sont visualisées sur le pourtour d'une roue chromatique.

Temps de recouvrement

Temps de séchage à respecter entre l'application de couches successives de peinture.

Temps de séchage

Le temps entre l'application d'un revêtement et le moment où le revêtement peut être utilisé.

Ton

En peinture, le ton désigne une couleur précise (si c'est « ton sur ton », on ne voit pas de différence), ou la couleur dominante (une peinture dans les tons rouges par exemple).

Il existe des tons dits « chauds » et des tons dits « froids ». Les tons chauds sont principalement : le jaune, le rouge, l'orange, l'or, et le brun. Les tons froids sont principalement : le bleu et le vert.

V

Vernis

Un vernis est un liquide plus ou moins visqueux, généralement à base d'une matière plastique en solution ou dispersion, appliqué sur une surface à des fins esthétiques et/ou protectrices pour former un film solide coloré ou incolore que ce mot désigne aussi.

Vinylique

Type de polymère synthétique utilisé dans certaines peintures à l'eau, particulièrement les peintures mates intérieures et certains mastics.

Viscosité

Consistance d'une peinture ou d'un revêtement.

Demande de devis gratuit

Travaux intérieurs

Rénovation, peinture…

Travaux extérieurs

Ravalement de façade…

Ils nous font confiance

Architecte
Agence Dop Archi, Paris
Maître d'ouvrage & maître d'œuvre
Employé au Conseil Général de l'Essonne
Architecte
Atelier David, Angers

Lettre d'information

Inscrivez-vous et recevez par e-mail l'actualité du groupe Stravicino